La ronde des pains

«Casser la croûte», «avoir du pain sur la planche», «c’est une bonne pâte» , les expressions faisant allusion au pain sont nombreuses dans le langage imagé. Cela démontre l’importance du pain dans notre alimentation car c’est aussi la plus vieille recette du monde. Elle fait appel à trois artisans essentiels : l’agriculteur, le meunier et le boulanger trois métiers de coopération.

A retenir
  • Variétés et farines
  • Cinéma et littérature
  • Pain perdu

I discover with images

La littérature, le cinéma ont largement donné ses lettres de noblesse au pain : Jean Valjean qui vole un pain et se retrouve pour cinq ans au bagne, le Petit Poucet et ses boulettes de pain semées pour retrouver son chemin mais hélas mangées par les oiseaux, la maison en pain et gâteaux que découvrent Hansel et Grethel, les films «la Femme du boulanger» de Marcel Pagnol en 1938, «les Misérables» de Robert Hossein en 1982.

Comme nous sommes de gros consommateurs, les boulangers font tout pour nous satisfaire. La diversité de la production nous offre un choix conséquent : selon la forme baguette, miche, bâtard, ficelle, selon la variété de farine blé, épeautre, avoine, kamut, seigle, selon la créativité de l’artisan pain aux noix, amandes, olives, raisins... Les pains prennent alors des noms évocateurs «le mendiant», «le campaniou», «le panetier».

Les artisans boulangers produisent également des viennoiseries, des tartelettes, des quiches, des fougasses dans le Midi, des bretzels en Alsace pour nous régaler.

La baguette sera-t-elle inscrite au patrimoine immatériel de l’UNESCO en 2022 ? à suivre…

«Le pain et le vin sont le commencement d’un grand festin»... n’en laissez pas une miette !

 

Le saviez-vous ?
Rompre le pain en famille ou avec le mendiant qui passe est un acte sacré car «pain coupé n’a point de maître».

On a testé pour vous !

Le pain perdu ou pain doré : du pain rassis immangeable qui le devient grâce au trempage dans un  mélange de lait et d’oeufs puis cuit et saupoudré de sucre.